photos de dominatrices au telephone
amour au tel sans attente bdsm gros nichons

Amour au tel sans attente jusqu’à l’épuisement total

Je suis connu en tant que Ludie sur mon téléphone rose mais en réalité je m’appelle Ludmilla, j’aime plutôt qu’on me surprenne avec des petits surnoms sexy pour faire l’ amour au tel sans attente et chauffer des belles bites folles de soumission en ligne.

Je suis une femme de la trentaine et j’aime quand les personnes qui m’appellent sur mon mobile se vident totalement les boules, je ne laisse jamais une goutte rester, tout doit gicler comme une jolie fontaine de crème, j’en tremble déjà en parlant de fontaine car cela me fait penser à un mec qui m’a appelé il y a quelques jours pour une vide couilles. Ce gros coquin ne s’est pas seulement contenté de se vider les sacs, il m’a bien fatigué également et je crois qu’il va certainement revenir bientôt, c’était de la pure sexe et il n’était pas un débutant, il savait très bien ce qu’il voulait et comment faire pour rendre une femme folle et chaude comme jamais. C’était un bon moyen de faire l’ amour au tel sans attente.
Je ne me souviens pas tellement de son prénom mais je crois qu’il a dit qu’il s’appelait Eric, c’est un peu floue dans ma mémoire parce que j’ai gardé de lui des souvenirs plutôt chauds. Je ne vais pas dire que c’est la première fois qu’on me fait autant de l’effet, mais j’avoue que ce souvenir prend beaucoup de place dans mon esprit.

Au début, Eric était un peu sec comme si il n’était pas du tout intéressé alors que c’est lui qui m’a appelé, je lui ai demandé pour commencer son prénom, d’un ton vraiment sec, il a dit Eric, je lui ai demandé ensuite son âge et ce qu’il aime comme genre de femme, toujours avec le même ton, il a dit qu’il avait 35 ans après cela j’ai pensé que ce sans gêne était en colère, il a dit : je t’ai choisis, je ne suis pas ici par hasard et je suis là pour me faire malmener, j’aimerais secrètement te sauter ! Quel homme, mais qu’est ce qu’il croyait, je sais très bien qu’il est là pour faire l’ amour au tel sans attente, je me suis dis que c’est un peu mal partie puisqu’il ne dit rien à part répondre à mes questions sèchement, j’ai un lion qui avait besoin d’être dressé sur ma ligne. Je ne suis pas une femme qui se laisse intimider par des hommes qui pensent que c’est eux qui tiennent les laisses, ce gros salaud d’Eric allait le savoir bientôt, jusque là c’est lui qui tient les reines mais plus pour longtemps.

Il y avait une petite pause de quelques secondes puis j’ai dis qu’il vaut mieux passer à l’attaque tout de suite et faire l’ amour au tel sans attente comme deux bêtes affamées, dis moi que tu es une bête affamée, voilà ce que j’ai demandé à ce type, il était étonné que j’ai haussé le ton puis il a répondu, j’ai faim et je veux une moule fraîche ; pendant qu’il parlait encore, je lui ai coupé la parole en disant que ma moule a la trentaine et qu’elle a quelques poils dessus, tu en dis quoi gros porc ?
La question qui a remis cette bête à sa place parce que j’aime décidé sur ma ligne de téléphone rose, je n’aime pas qu’on soit froid avec moi. Le grand lion est devenu tout à coup un petit agneau sans défense, j’en ris encore en ce moment, tu vas bouffer mes poils mon cochon ? Une bête se doit être poilue, tu l’es aussi, dis moi tout de suite que tu ne ressembles pas à un bébé qui n’a rien sur le corps, c’est ce que j’ai dis à ce brave petit chiot, il m’a dit que si il en a, c’est bien j’ai dis.

L’ amour au tel sans attente se mérite

La guerre chaude allait commencer. Eh le gros porc, que vas tu faire à ma moule ? je l’ai juste là en attente, la question qui sonne comme un bon appétit, il m’a dit qu’il va me défoncer, il est maintenant en train de me rouler une grosse pelle tout en touchant mes petits seins sexy puis il descend pour s’occuper de mes auréoles, j’adore cette partie, et pendant que sa bouche descend, ses mains fait déjà quelques tours sur mon petit jardin secret, ce mec sait bien comment faire l’ amour au tel sans attente, ses doigts effleurent mes grandes lèvres, c’est doux, puis il enfonce un, deux, puis trois doigts au fond de ma minette tout en les faisant tourné dedans, ce salaud était en train de me faire mouiller mon canapé. Je suis super excitée, je vais me jeter sur ta grosse queue de bête, dis moi elle est comment là ? Il a répondu à cette question en me donnant des mensurations, quel coquin, il mesure sa queue, du 23 centimètres, petit cochon de mytho mais je m’en fichais, je lui prends sa bite en main tout en le regardant puis je le mets en bouche, je lui dis ensuite que j’adore jouer avec le regard quand je bouffe une bonne bite. Sa queue je me la mets bien au fond de ma gorge tout en massant tes couilles encore remplies de foutre, je fais ensuite des vas et viens c’est comme si je bouffais une bonne glace, j’adore cela. Pendant que je lui ai dis tout cela, il a poussé un petit cris d’agneau, je viens juste de gicler, quel coquin, et moi de mon côté j’ai pris mon pied et j’ai sali mon nouveau canapé. C’était une bonne partie de jambe en l’air, c’est comme cela que j’aime faire l’ amour au tel sans attente, j’étais épuisé et ce gros coquin l’a été plus que moi parce que j’entendais son essoufflement, je pense qu’il va bientôt se pointer pour me faire l’ amour au tel sans attente à nouveau.

Téléphone lui

0895020320

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *